HX1 214

Forum Sup'1
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Blagues mathématiques

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Beubeu
Le coiffeur de la classe
Le coiffeur de la classe
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 30
Localisation : Au Lodge la semaine (Orléans) ou au Verlaine le week end (Blois)
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Blagues mathématiques   Dim 19 Nov - 2:40

Ce sujet est pour toutes les blagues typiques du supins comme:

"Mr et Mme De Icse ont une fille, comment s'apelle-t-elle ?
Hélène parce que ln(x)"


lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beubeu
Le coiffeur de la classe
Le coiffeur de la classe
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 30
Localisation : Au Lodge la semaine (Orléans) ou au Verlaine le week end (Blois)
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Blagues mathématiques   Dim 19 Nov - 2:41

Une fonction constante et exp(x) marchent tranquillement dans la rue. Soudain la fonction constante aperçoit un opérateur différentiel qui approche et se sauve.
x -> exp(x) le rattrape et lui demande ce qui lui prend. "Tu ne te rends pas compte ! Si l'opérateur différentiel me rencontre, il me dérivera et il ne restera rien de moi... !"
"Ah ! Ah!", dit x -> exp(x), "il ne m'inquiète pas, MOI, je suis e puissance x !". Et il poursuivit sa route.
Evidemment, au bout de quelques mètres, il rencontre l'opérateur différentiel.
ex : "Salut, je suis x -> exp(x) !"
L'opérateur différentiel : "Salut, je suis d/dy..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beubeu
Le coiffeur de la classe
Le coiffeur de la classe
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 30
Localisation : Au Lodge la semaine (Orléans) ou au Verlaine le week end (Blois)
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Blagues mathématiques   Dim 19 Nov - 2:59

Un prof de maths explique les limites à une blonde (ou, si vous préférez, à un élève ayant des "difficultés de compréhension" certaines). Il résout avec elle le problème suivant :



A la fin du , il demande à la blonde si elle a tout compris :
"Oh oui, monsieur! J'ai tout compris!"
N'y croyant qu'à moitié, il lui pose le problème suivant. Déterminer



Et la blonde de répondre :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beubeu
Le coiffeur de la classe
Le coiffeur de la classe
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 30
Localisation : Au Lodge la semaine (Orléans) ou au Verlaine le week end (Blois)
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Blagues mathématiques   Dim 19 Nov - 3:02

Question : Combien faut-il de mathématiciens pour changer une ampoule ?
R1 : Aucun. C'est laissé au lecteur en voyage à eurodisney.
R2 : Aucun. Un mathématicien ne peut pas changer une ampoule, mais il peut prouver que cela est faisable.
R3 : Un. Il la donne à un physicien et ramène ainsi le problème à un problème précédemment résolu.
R4 : La solution est triviale.
R5 : Un seul, une fois que vous avez réussi à lui présenter le problème dans des termes qu'il peut comprendre.

Question : Combien faut-il d'analystes numériques pour changer une ampoule ?

R : 3,9967 (après six itérations)

Question : Combien faut-il de mathématiciens constructivistes pour changer une ampoule ?
R : Aucun. Ils ne croient pas au rotations infinitésimales.

Question : Combien faut-il de géomètres classiques pour changer une ampoule ?

R : Aucun. Cela ne peut pas être fait à la règle et au compas.

Question : Combien faut-il de topologistes pour changer une ampoule ?
R : Un seul. Mais que fait-il du beignet ??

Question : Combien faut-il d'analystes pour changer une ampoule ?
R : Trois. Un pour prouver l'existence, un pour prouver l'unicité et un pour déterminer les condtions initiales.

Question : Combien faut-il de Bourbakistes pour changer une ampoule ?

R : Changer une ampoule est un cas particulier d'un problème plus général concernant l'entretien et la réparation d'un système électrique.
Pour déterminer un minorant et un majorant du nombre de personnes nécessaires, nous devons vérifier si les conditions du lemme 2.1 (disponibilité du personnel) et ceux du corollaire 2.3.55 (motivation du personnel) sont vérifiées.
Si et seulement si ces conditions sont réunies, on obtient le résultat en appliquant le théorème de la section 3.11.23.
Le majorant obtenu est, bien sûr, à prendre en compte dans un espace mesuré, muni de la topologie +-faible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beubeu
Le coiffeur de la classe
Le coiffeur de la classe
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 30
Localisation : Au Lodge la semaine (Orléans) ou au Verlaine le week end (Blois)
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Blagues mathématiques   Dim 19 Nov - 3:03

Un ingénieur se réveille et sent de la fumée. Il sort dans le couloir et voir des flammes.
Il remplit la poubelle de sa chambre d'eau et éteint le feu.
Puis il retourne se coucher .

Un physicien se réveille et sent de la fumée. Il sort dans le couloir et voir des flammes.
Il court jusqu'à une bouche à incendie et après calculs de la vitesse de la flamme, de la distance, de la pression de l'eau, de la trajectoire , etc ... il éteint le feu avec la quantité minimale d'eau et d'énergie.
Puis il retourne se coucher .

Un mathématicien se réveille et sent de la fumée. Il sort dans le couloir et voir des flammes.
Il réfléchit un moment et s'exclame : "Ah ! Il existe une solution !".
Puis il retourne se coucher .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beubeu
Le coiffeur de la classe
Le coiffeur de la classe
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 30
Localisation : Au Lodge la semaine (Orléans) ou au Verlaine le week end (Blois)
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Blagues mathématiques   Dim 19 Nov - 3:03

Un physicien et un mathématicien sont assis. Soudain, la machine à café prend feu.
Le physicien se lève, saisit un seau, court le remplir et éteint le feu.
Le lendemain, alors qu'ils sont assis au même endroit, la machine à café prends de nouveau feu.
Le mathématicien saisit le seau, le tend au physicien et ramène ainsi le problème à un problème précédemment résolu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beubeu
Le coiffeur de la classe
Le coiffeur de la classe
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 30
Localisation : Au Lodge la semaine (Orléans) ou au Verlaine le week end (Blois)
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Blagues mathématiques   Dim 19 Nov - 3:04

Un biologiste, un physicien et un mathématicien sont assis à la terrasse d'un café et regardent les passants.
De l'autre côté de la rue, ils voient un homme et une femme entrer dans un immeuble. 10 minutes plus tard, ils ressortent avec une troisième personne.
- Ils se sont multipliés, dit le biologiste.
- Oh non, une erreur de mesure s'écrie le physicien.
- S'il rentre exactement une personne dans l'immeuble, il sera de nouveau vide, conclut le mathématicien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beubeu
Le coiffeur de la classe
Le coiffeur de la classe
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 30
Localisation : Au Lodge la semaine (Orléans) ou au Verlaine le week end (Blois)
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Blagues mathématiques   Dim 19 Nov - 3:04

On demande à plusieurs scientifiques : " Combien vaut pi ?"
L'ingénieur répond : " C'est approximativement 3 et 1/7."
Le physicien dit : "C'est 3.14159"
Le mathématicien réfléchit un instant et répond : " C'est égal à pi".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beubeu
Le coiffeur de la classe
Le coiffeur de la classe
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 30
Localisation : Au Lodge la semaine (Orléans) ou au Verlaine le week end (Blois)
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Blagues mathématiques   Dim 19 Nov - 3:05

Un mathématicien, un physicien et un ingénieur voyage à travers l'Ecosse et voient un mouton noir par la fenêtre du train.
"Aha," dit l'ingénieur, "Je vois que les moutons écossais sont noirs."
"Hmm," dit le physicien, ".Tu veux dire que certains moutons écossais sont noirs"
"Non," dit le mathématicien, "Tout ce qu'on sait est qu'il y a au moins un mouton en Ecosse, et qu'au moins un côté de ce mouton est noir !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beubeu
Le coiffeur de la classe
Le coiffeur de la classe
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 30
Localisation : Au Lodge la semaine (Orléans) ou au Verlaine le week end (Blois)
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Blagues mathématiques   Dim 19 Nov - 3:06

Un mathématicien et un ingénieur assistent à la conférence d'un éminent physicien concernant les théories de Kulza-Klein sur les processus physiques intervenant dans les espaces de dimension 9.
Le mathématicien est assis et apprécie beaucoup la conférence, pendant que l'ingénieur fronce les sourcils et semble complètement embrouillé.
A la fin, le mathématicien et l'ingénieur,qui a un énorme mal de crâne, commentent la conférence.
L'ingénieur : "Comment fais-tu pour comprendre tout cela ?"
Le mathématicien : "Il suffit de visualiser le processus."
L'ingénieur : "Mais comment peux-tu visualiser un processus intervenant dans un espace de dimension 9 ???"
Le mathématicien : "C'est simple. D'abord tu visualises le processus en dimension n, et ensuite il suffit de prendre n=9.".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beubeu
Le coiffeur de la classe
Le coiffeur de la classe
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 30
Localisation : Au Lodge la semaine (Orléans) ou au Verlaine le week end (Blois)
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Blagues mathématiques   Dim 19 Nov - 3:08

# 1960 : Un paysan vend un sac de pommes de terre pour 10F. Il lui coûte les 4/5 du prix de vente. Quel est son profit ?

# 1970s: Un paysan vend un sac de pommes de terre pour 10F. Il lui coûte les 4/5 du prix de vente, c'est-à-dire 8F. Quel est son profit ?

# 1970 (maths modernes): Un paysan échange un ensemble P de pommes de terre contre un ensemble M de pièces de monnaie. Le cardinal de l'ensemble M est égal à 10 et chaque élément de M vaut 1F. Dessine dix gros points représentant les éléments de M. L'ensemble C des coûts de production est composé de deux gros points de moins que l'ensemble M. Représente l'ensemble C comme un sous-ensemble de l'ensemble M et donne la réponse à la question : quel est le cardinal de l'ensemble des profits ?

# 1980 : Un paysan vend un sac de pommes de terre pour 10F. Ses coûts de production sont de 8F et son profit de 2F. Souligne les mots "pommes de terre" et discutes-en avec tes camarades de classe.

# 1990: Un paysan vend un sac de pommes de terre pour 10F. Ses coûts de production sont de 80% de son revenu. Sur ta calculatrice, trace la représentation graphique de ses coûts de production en fonction de ses revenus. Lance le programme POMDETER pour déterminer le profit. Discute des résultats en groupe de 4 élèves et rédige un compte-rendu qui analyse cet exemple dans le monde réel de l'économie.

#2000's: Qu'est ce qu'un paysan ?


Dernière édition par le Dim 19 Nov - 3:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beubeu
Le coiffeur de la classe
Le coiffeur de la classe
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 30
Localisation : Au Lodge la semaine (Orléans) ou au Verlaine le week end (Blois)
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Blagues mathématiques   Dim 19 Nov - 3:10

Qu'est-ce qu'un ours polaire ?
Un ours cartésien après un changement de coordonnées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beubeu
Le coiffeur de la classe
Le coiffeur de la classe
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 30
Localisation : Au Lodge la semaine (Orléans) ou au Verlaine le week end (Blois)
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Blagues mathématiques   Dim 19 Nov - 3:11

Que répond une mathématicienne venant d'accoucher à qui l'on demande "Avez-vous eu un garçon ou une fille ?"
"Oui."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beubeu
Le coiffeur de la classe
Le coiffeur de la classe
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 30
Localisation : Au Lodge la semaine (Orléans) ou au Verlaine le week end (Blois)
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Blagues mathématiques   Dim 19 Nov - 3:15

Un cercle est une droite arrondie avec un trou au milieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beubeu
Le coiffeur de la classe
Le coiffeur de la classe
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 30
Localisation : Au Lodge la semaine (Orléans) ou au Verlaine le week end (Blois)
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Blagues mathématiques   Dim 19 Nov - 3:15

Un ingénieur pense que ses équations sont une approximations de la réalité.
Un physiciens pense que la réalité est une approximation de ses équations.
Un mathématicien s'en moque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beubeu
Le coiffeur de la classe
Le coiffeur de la classe
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 30
Localisation : Au Lodge la semaine (Orléans) ou au Verlaine le week end (Blois)
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Blagues mathématiques   Dim 19 Nov - 3:16

La limite quand n tend vers l'infini de sin x /n est six.
Preuve : il suffit de simplifier par n au numérateur et au dénominateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beubeu
Le coiffeur de la classe
Le coiffeur de la classe
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 30
Localisation : Au Lodge la semaine (Orléans) ou au Verlaine le week end (Blois)
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Blagues mathématiques   Dim 19 Nov - 3:18

"Tous les nombres impairs supérieurs à 2 sont premiers"

En voici les démonstrations de différentes personnes.

Le mathématicien : 3 est premier, 5 est premier, 7 est premier, et par récurrence, tous les nombres impairs supérieurs à 2 sont premiers.
Le physicien : 3 est premier, 5 est premier, 7 est premier, 9 est une erreur de mesure, 11 est premier. Juste pour être sûr, essayons plusieurs nombres choisis au hasard : 17 est premier, 23 est premier, ...
L'ngénieur : 3 est premier, 5 est premier, 7 est premier, 9 est presque premier, 11 est premier, ...
L'informaticien (lisant son écran) : 3 est premier, 3 est premier, 3 est premier, 3 est premier, 3 est premier, ...
Le biologiste : 3 est premier, 5 est premier, 7 est premier, 9 -- les résultats ne nous sont pas encore parvenus...
Le chimiste : "Qu'est-ce qu'un nombre premier ?"
Le programmeur : "Humm ... Attendez une minute, je crois que j'ai un algorithme de Knuth qui trouve les nombres premiers... encore un petit instant, j'ai trouvé le dernier bug ... non, ce n'est pas ça, ... ah ! je pense qu'il doit y avoir un bug du compilateur ici, hmm ... erreur IEEE-998.0334 ... attendez , hmm... oui ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beubeu
Le coiffeur de la classe
Le coiffeur de la classe
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 30
Localisation : Au Lodge la semaine (Orléans) ou au Verlaine le week end (Blois)
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Blagues mathématiques   Dim 19 Nov - 3:18

Moins on en sait, plus on gagne.
Preuve :

Postulat 1: la connaissance, c'est le pouvoir.
Postulat 2: le temps, c'est de l'argent.

Comme le sait tout ingénieur :Puissance = pénis / temps
Et comme connaissance = pouvoir et temps = argent
on a alors connaissance = pénis/ argent .
On trouve :
Argent = pénis / connaissance
Ainsi, quand la connaissance tends vers zéro, l'argent tends vers l'infini, quelque soit le pénis effectué.


Dernière édition par le Dim 19 Nov - 3:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beubeu
Le coiffeur de la classe
Le coiffeur de la classe
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 30
Localisation : Au Lodge la semaine (Orléans) ou au Verlaine le week end (Blois)
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Blagues mathématiques   Dim 19 Nov - 3:20

Le problème de la couleur des chevaux

Lemme 1. Tous les chevaux sont de la même couleur. ( Raisonnement par récurrence)

Preuve : il est évident qu'un cheval est de la même couleur.
Supposons vraie la proposition P(k) : "k chevaux sont de la même couleur" et utilisons-la pour démontrer que k+1 chevaux sont de la même couleur.
Etant donnés les k+1 chevaux, retirons un cheval. Alors, d'après P(k), les k chevaux restants sont de la même couleur. retirons un autre cheval et remplaçons le par le premier qui avait été retiré. Alors, d'après P(k), les k chevaux sont de la même couleur. Répétons l'opération jusqu'à ce qu'on ait montré que les k+1 ensembles de k chevaux sont de la même couleur, ce qui entraîne que chaque cheval est de la même couleur que chaque autre cheval.
Alors P(k) entraîne P(k+1).
Puisque P(1) est vrai, P(k) est vrai pour tout entier k et tous les chevaux sont de la même couleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beubeu
Le coiffeur de la classe
Le coiffeur de la classe
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 30
Localisation : Au Lodge la semaine (Orléans) ou au Verlaine le week end (Blois)
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Blagues mathématiques   Dim 19 Nov - 3:28

Jesus et ses disciples mangent autour de la table.

Soudain, Jesus se leve et prononce ces quelques mots (devenus depuis tres celebres) :

" y = x² "

Les apotres se regardent, bien embetés, ne sachant ce que Jesus veut dire.

Le temps passe, puis vient un jour ou, comme chacun sait, Jesus meurt sur la croix.

Alors les apotres s'adressent à Dieu pour lui demander ce que son fils avait bien voulu dire.

" Dieu, on n'y comprend rien, c'est quoi ca : y = x² "

Et Dieu leur repond : " C'est normal que vous n'y compreniez rien : c'est une parabole. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beubeu
Le coiffeur de la classe
Le coiffeur de la classe
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 30
Localisation : Au Lodge la semaine (Orléans) ou au Verlaine le week end (Blois)
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Blagues mathématiques   Dim 19 Nov - 3:40

A la soirée d'accueil des fonctions, Logarithme va voir Exponentielle qui boude sur une chaise :
- "Allez viens ! Viens t'amuser ! C'est la soirée revee pour se fondre dans l'esprit des fonctions !
- Oh, tu sais, que je m'intègre ou non, c'est pareil..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beubeu
Le coiffeur de la classe
Le coiffeur de la classe
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 30
Localisation : Au Lodge la semaine (Orléans) ou au Verlaine le week end (Blois)
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Blagues mathématiques   Dim 19 Nov - 3:42

Lors d'un grand jeu télévisé, les trois concurrents se trouvent être un ingénieur, un physicien et un mathématicien. Ils ont une épreuve à réaliser. Cette épreuve consiste à construire une clôture tout autour d'un troupeau de moutons en utilisant aussi peu de matériel que possible.
L'ingénieur fait regrouper le troupeau dans un cercle, puis décide de construire une barrière tout autour.
Le physicien construit une clôture d'un diamètre infini et tente de relier les bouts de la clôture entre eux jusqu'au moment où tout le troupeau peut tenir dans le cercle.
Voyant ça, le mathématicien construit une clôture autour de lui-même et se définit comme étant à l'extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beubeu
Le coiffeur de la classe
Le coiffeur de la classe
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 30
Localisation : Au Lodge la semaine (Orléans) ou au Verlaine le week end (Blois)
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Blagues mathématiques   Dim 19 Nov - 3:49

Un chef d'entreprise cherche un ingénieur. Quatre personnes répondent à l'annonce qu'il a passée.
Le premier est un polytechnicien (ou un centralien, voire pire : un normalien).
- " Bien monsieur, demande le patron, j'aimerais que vous comptiez jusqu'à dix.
- Si vous voulez. Mais dans quelle corps dois-je compter ?
- Ben vous comptez, voilà !
- Oui, mais dans IR ou dans IR* ? Doit-on considérer ce corps comme commutatif ou pas ? La loi de composition interne est-elle + ou . ?
- Bon, okay, laissez tomber..."

Le suivant est un informaticien (ENSIMAG, Mines, SupTélécom)
- "Pourriez-vous compter jusqu'à dix, s'il vous plaît ?
- Pas de problème : 1, 10, 11, 100, 101, 110, ...
- C'est bon, c'est bon, allez-y, on vous écrira. "

Le dernier est un faqueux
- "Comptez jusqu'à dix, je vous prie.
- 1, 2, 3, 4, 5, 6, ....
- C'est bon, ça marche, vous êtes pris.
- Ah mais attendez, il faut aller jusqu'au bout : 7, 8, 9, ...
- Ca suffit, je vous dis, vous êtes embauché !
- Mais je peux encore aller plus loin ! 10, valet, cavalier, dame, roi... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beubeu
Le coiffeur de la classe
Le coiffeur de la classe
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 30
Localisation : Au Lodge la semaine (Orléans) ou au Verlaine le week end (Blois)
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Blagues mathématiques   Dim 19 Nov - 3:52

Un X se balade en voiture en Corse. Finalement, sur une petite route, il tombe sur un troupeau de moutons mené par un berger et son chien. Il attend un long temps mais le troupeau est interminable. Et finalement, fier de lui, propose un pari au berger pour passer le temps :
- "Si je vous dis combien vous avez de moutons, m'en donnez-vous un ?"
Le berger, un peu étonné d'une telle prouesse :
- "Ben, si vous l'voulez !"
L'X prend sa calculatrice... compute et donne le bon nombre de moutons dans le troupeau. Le berger estomaqué lui accorde d'en prendre un. L'X prend le bestiau... et à ce moment le berger lui propose un pari :
-"Si j'vous dis votre formation, vous m'rendez mon mouton ?"
L'X est surpris, mais accepte.
-"Ben j'crois qu'vous êtes polytechnicien !"
L'X époustouflé lui demande comment il a fait.
- "Ben, c'est simple, seul un polytechnicien pouvait prendre mon chien pour un mouton."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beubeu
Le coiffeur de la classe
Le coiffeur de la classe
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 30
Localisation : Au Lodge la semaine (Orléans) ou au Verlaine le week end (Blois)
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Blagues mathématiques   Dim 19 Nov - 3:54

Un informaticien raconte à ses copains informaticiens :
- "Hier, j'ai fait la connaissance d'une superbe nana dans une boîte de nuit..."
Les copains informaticiens : "Aaaah !"
- Je l'invite chez moi, on boit un coup, je commence à l'embrasser.
Les copains informaticiens : "Aaaaaaah !"
- Elle répond : "Déshabille moi !"
Les copains informaticiens : "Aaaaaaaaaaaaaaaaah !"
- Alors, j'enlève sa culotte, je la soulève et je l'assoie sur le clavier de mon PC...
Les copains informaticiens :
- "T'as un PC à la maison ? C'est quoi comme processeur ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Blagues mathématiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Blagues mathématiques
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bibliothèque idéale (en mathématiques)
» Mathématiques : exprimer un intervalle
» aux profs de maths: récit policier et énigme mathématiques
» Quelques vérités mathématiques du Coran !
» ROMAN- 1900 : Colette, Claudine à l'école, Problème de mathématiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HX1 214 :: Trips et conneries :: Conneries-
Sauter vers: